Connaître les bienfaits de l’huile de cade

l’huile de cade

L’huile de cade reste encore inconnue pour beaucoup de monde, surtout ses bienfaits. Différentes appellations sont utilisées pour l’arbuste : petit cèdre, oxycèdre, genévrier cadier, …. Son nom scientifique en latin est « Juniperus Oxycedrus ». A ses débuts, elle servait surtout à protéger les peaux des animaux de ferme. Au fil du temps, les vertus de cette essence ont été confirmées aussi sur la peau et le cuir chevelu humains. Les recherches poussèrent et diverses vertus sur l’organisme ont été également mises en évidence. Ses usages ne se limitent pas à ces niveaux, sa réputation est aussi sans égale en tant qu’insecticide et désinfectant.

Des effets bénéfiques inédits sur le plan cutané

Si nombreux professionnels recommandent un shampoing à l’huile de cade, c’est tout simplement qu’il traite efficacement les mycoses, l’eczéma, la teigne, le psoriasis, …. Ses propriétés antiparasitaire et antipelliculaire se comptent parmi les plus puissantes. En éliminant les pellicules, l’huile de cade fortifie la chevelure à la même occasion. Facile à préparer, beaucoup de monde réaliser la formule eux-mêmes tout en ayant un résultat satisfaisant. Soit elle s’utilise comme un shampoing soit comme un masque pour faire retrouver la brillance des cheveux. Toutes les dermatoses sont soignées par l’huile de cade. Avec son pouvoir cicatrisant, antiseptique et antiparasitaire elle demeure un remède maison très apprécié. Elle fait disparaître rapidement les démangeaisons, les rougeurs, les boutons, les plaies et autres sans laisser d’effet indésirable. À chaque fois, son application représente une grande simplicité. Il suffit de diluer quelques gouttes dans d’autres solutions : eau de bain, gel de douche ou d’autres huiles végétales. Des dosages restent à bien respecter. Ensuite, il est question de faire un massage au niveau de la zone infectée. Ce pouvoir guérisseur est expliqué par sa composition principale « les sesquiterpènes jusqu’à 60%». Des phénols et des cadinols viennent en renfort. Il est facile de le reconnaître avec sa couleur jaune pâle et la senteur boisée légèrement cédrée.

Des incroyables vertus sur l’organisme

Il est important de savoir que l’huile de cade est contre-indiquée pour les femmes enceintes et les bébés moins de 6 ans. Son utilisation fréquente peut engendrer un risque d’allergie. C’est pourquoi après les applications, il faut prendre le temps de découvrir ses vertus. De même, la voie orale n’est pas recommandée sauf en cas de vers intestinaux, qui nécessitent encore la prescription d’un médecin. En inhalation, l’huile de cade montre des vertus exceptionnelles pour le bien-être. De même par diffusion sauf qu’il faut se préparer financièrement. Les outils utilisés pour cette méthode coûtent un peu chers. Les sesquiterpènes dans l’oxycèdre possèdent un pouvoir calmant au niveau du système nerveux. L’huile de cade augmente aussi la sécrétion d’urine et contribue ainsi à l’élimination de toxines dans le corps et la cellulite. Elle favorise aussi le drainage des liquides de l’organisme et permet ainsi de guérir les œdèmes et les varices. Avec quelques gouttes, elle traite les rhumatismes, l’arthrose ainsi que d’autres maux en commençant par apaiser les douleurs. Sur le marché, chacun a le choix entre une solution pure ou sous forme d’huile essentielle. Chez les vendeurs physiques, elles sont disposées dans le rayon cosmétique. Il est aussi possible d’en commander sur Internet.