Tout savoir sur l’augmentation mammaire


Si comme 13% des femmes vous trouvez que vos seins trop petits et que vous souhaitez les agrandir, l’augmentation mammaire est faite pour vous. C’est en effet l’intervention chirurgicale esthétique la plus pratiquée dans le monde avec déjà plus de 400 000 patientes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’augmentation mammaire en Tunisie avant de se lancer.

Quel type d’implant choisir ?

Lors de votre intervention augmentation mammaire en Tunisie, vous aurez le choix entre plusieurs types d’implants.

Les implants en solution saline ou remplis de sérum physiologique ont l’avantage d’être plus fermes. Ils ont toutefois tendance à perdre du volume et avoir une apparence moins réaliste. Ce type d’implant est inséré vide dans le corps pour être ensuite rempli. Les incisions et les cicatrices qu’ils laissent sont alors plus petites. Mais ce type d’implant a été progressivement abandonné au profit des implants mammaires en silicone. Beaucoup plus naturels, ces derniers donnent une apparence plus naturelle aux seins. Ce type d’implant laisse toutefois de plus grandes incisions et les fuites sont plus difficiles à détecter. Il existe également 2 autres types d’implants mammaires : les implants ronds et les implants anatomiques.

Les implants mammaires ronds sont les plus prisés grâce à leur capacité d’adopter une forme anatomique naturelle spontanément. Doté d’une membrane lisse et souple, ils donnent un effet pigeonnant à la poitrine. Ils sont surtout recommandés à celles qui ont un sein bien formé mais vidé suite à la grossesse.

Les implants mammaires anatomiques sont par contre destinés à celles dont la partie inférieure des seins n’est pas assez pas développée. C’est surtout lors d’une reconstruction mammaire suite à un cancer qu’ils sont utilisés.

Le choix de l’implant dépend donc principalement du résultat recherché ainsi que de la forme originale des seins.

Où placer l’implant ?

Lorsque le type d’implant a été choisi, il faut déterminer son positionnement. Il existe trois techniques de positionnement possible selon l’implant utilisé. La position rétroglandulaire consiste à placer la prothèse en arrière de la glande mammaire et en avant du muscle pectoral. Elle est principalement recommandée aux femmes qui ont une peau de bonne qualité et un peu de graisse. Le principal avantage de cette technique est que la période de récupération est plus courte. Elle donne également un aspect naturel au toucher et n’entraîne aucune déformation du muscle pectoral. Il existe par contre un risque d’interférence lors des mammographies et l’usure de la peau peut être plus importante. Dans le cas d’une position rétropectorale, la prothèse est insérée derrière le muscle pectoral. C’est la technique idéale pour les femmes assez minces avec une glande mammaire peu développée. Elle offre un aspect visuel naturel et risque de contraction musculaire amoindri, tandis que la période récupération est plus longue et le muscle pectoral présente un risque de déformation lors de sa contraction. Il y a également la technique de positionnement dual plan. Mise au point dans les années 2000, cette technique permet de diminuer les douleurs post-opératoires et d’éviter la déformation du muscle pectoral.

Lors d’une augmentation mammaire en Tunisie, la cicatrice peut être placée à 3 endroits différents. Elle peut être positionnée autour de l’aréole, plus précisément au niveau de la partie basse. Grâce à cette méthode, la cicatrice sera discrète et les implants positionnés de façon très précis. La cicatrice peut également être placée sous le sein ou au creux de l’aisselle selon la technique utilisée.

En ce qui concerne le volume, les implants mammaires peuvent aller de 125 à 575 centimètres cubes. Il appartient  au chirurgien et à la patiente de choisir le volume idéal selon les résultats recherchés. L’augmentation mammaire en Tunisie est aujourd’hui l’une des plus prisées grâce aux techniques utilisées mais aussi à leur prix.